PAPAJO

Bureau SWATA
  • Compteur de contenus

    234
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutral

À propos de PAPAJO

  • Rang
    fougère d'or 2015 !

Profile Information

  • Gender Male

Visiteurs récents du profil

1 676 visualisations du profil
  1. Une bonne journée comme d'habitude : pas de prises de têtes , des joueurs sympas et motivés ( quelques frileux ). de bons scénarios "hivernaux", les pieds dans l'eau : ideal pour une reprise sur le terrain en ce debut 2018. les chemins ouverts lors de la 1 ere journée aménagements sont "interressants".   Mais le terrain a souffert des épisodes de neiges : les sols sont gorgés d'eau (  le plancher en palette de la tente a était tres utile, sinon ...) plusieurs chênes sont tombés , et quelques arbres sont rester perchés ( dangeureux pour nous). quelques ronces sont retombées sur les passage ( elles piques toujours). le Tazeland a presque disparut ( les ronces font à peine 60 cm de haut) , on se voit d'une extrémité a l'autre . les fossés sont plein d'eau... Des remises en état du terrain s'impose si on veut profiter de tout sont potentiel.
  2. Phrase culte !!

     L'apéritif et le digestif ont été inventés pour qui et pourquoi ?... - L'apéritif a été inventé pour les hommes... afin de donner aux femmes le temps de mettre la table ! - Et le digestif pour qu'elles aient le temps de faire la vaisselle  Faut leurs rappeler de temps en temps !   Mais prudence : - Vodka + glaçons = attaque les reins. - Rhum + glaçons = attaque le foie. - Gin + glaçons = attaque le cerveau. - Whisky + glaçons = attaque le cœur. - Ricard + glaçons = attaque la vue. Il semblerait que les glaçons soient vraiment dangereux pour la santé !
  3. Phrase culte !!

    Ces remèdes sont en vente sans ordonnances , ça facilite la vie de couple  Je viens de consulter le Vidal et il met en garde sur la prise simultanée de Penscommel et de Dicommel qui peut provoquer fréquemment des maux de tête , des troubles de la parole et plus rarement des pertes de mémoire et des troubles de la personnalité !!!      
  4. Les news ....comme sur BFM

    Kaïto : t'est pas tous seul a être " passionné"... Je suis sur que tu prendrais ton pied dans une telle OP... https://youtu.be/MgPR_4aFxHA
  5. Phrase culte !!

     Spécial Blonde...
  6. JOYEUX NOËL à la SWATA      
  7. You tube ...un coffre aux trésors

    Allez , les "soutiens" , c'est mieux que "les gunners"...  
  8. Debreifing Partie du 26 Novembre 2017

    Une autre devise est souvent utilisée : « Viriliter et Sapienter » (Courage et Sagesse), locution latine qui se trouve sur la tapisserie de Bayeux.  
  9. Debreifing Partie du 26 Novembre 2017

    C est vrai que le sang cela fait tache sur "la blanche hermine"...  
  10. OPÉRATION « PETIT POUCET »                                                         "Caille-Noissettes" ( il faisait 0° le matin)     Les "rebelles" : la SWATA ( ou "les anciens") + Grizzly             Les "Commandos" : Papajo + Jo + tous les "jeunes"   Mission 1 : Récupérer les missiles : La SWATA défend - les Commandos attaquent.   Sur le premier missile, les Commandos on manquer de "sens tactique du déplacement" ( erreur de jeunesse) et les Swata on bénéficier de l'avantage de l'expérience du jeu . Sur le deuxieme missile, les commandos diviser en 2 équipes (et malgrés + problémes de répliques : le froid surrement ) ,on su prendre à revers la Swata.  Sur le troisiéme : les commandos on eu un bon début de manche , mais des "erreurs tacticques" vers la fin . Ils n' ont pas résister à l'expérience des Swata.   Mission 2 : Eliminer des "postes d'écoute" : La SWATA attaque - les Commandos défendent. Sur le premier poste : la "progression rapide au feu" de la Swata a "surpris" les défenseurs". Sur le deuxieme poste : une progression magnifique des Swata , qui on prit le poste ( malheureusement) "non défendu" . Quand on ne veut pas prendre le plan fournit , il ne faut pas ce tromper de zone a défendre les Commandos..... Sur le troisiéme : la Swata se divise en deux pour surprendre les Commandos . Mais ceux-ci "surprennent et bloquent" une partie de l'équipe sur le chemin ( bien jouer ) , et la deuxieme équipe se fait accrocher par un ligne des défenseurs qui se "méfier".. Aprés plusieurs échange de billes entre tout le monde, la deuxiéme équipe Swata arrive a prendre a revers une partie des défenseurs et gagne le point..   PS: Kaïto a essayer d'arreter sa réplique qui s'emballer avec son pouce: à ne pas refaire ...   Mission 3 :  Il faut sauver M. Pingouins: Les "anciens" contre les "jeunes" Derniére partie : "les anciens" compter laisser les jeunes courrir et les bloquer sur le chemin du retour... Mais c'était sans compter sur : Kaito qui dés le départ bloque les jeunes... Les "jeunes" qui décident de laisser courir les "anciens" et les bloquent sur le chemin du retour.   Trés belle victoire des Jeunes . Bravo.     Un bon froid qui pique le matin , un peut de buée sur les lunettes , des répliques qui "déconnes".. Mais des joueurs qui on bien jouer dans une ambiance de bonne humeur et de fair-play. Et la visite surprise de M. Greu et M. BARKMAN....   Un dimanche "ordinaire" à la SWATA., comme on les aimes...
  11. Pin-up

    Belle excuse la "reunion de famille"; Méfis toi , avec l'age tu ne sait plus a qui ce que tu a dis : c'est comme cela que 'on se fait prendre "en faute" par Madame ....
  12. Suite a une discussion de dimanche , les photos suivantes ne sont pas celle de l'appartement de Kaïto ( il y a trop de M4...).; mais .....  
  13. Une matinée bien sympa , malgrés la pluie , On a bien fait d'arréter vers midi , vue la pluie + gréle qui on suivis... Une toile de tente qui a était vitale pour partager un repas au sec... Première partie avec pour moi, Zit et Kaïto : une progression silencieuse en ligne lors du ratissage du terrain : un pur môment de bonheur : on ce serait cru d'en "Prédator" ,  avec Kaïto au milieu , prés au moindre signe de présence hostile , à cisailler la végétation avec sa M60  ... Suivis d'une capture de drapeau ou aprés 45 minutes d'échanges de billes intenses , les 2 équipes on finis part manquer de munitions.                                        L'averse qui arrivée , a évité que l'on finisse la partie d'en d'atroces combats au corps-a-corps... Sauf erreur , on était 9...Mais avec tous ces jeunes qui courent vite, tu avait "des cibles" partout ... 
  14. Avoir 50 ans et être airsofteur, est-ce bien raisonnable ?   C’est autour d’une bonne bière, lors de la dernière réunion de bureau que notre chère président nous faisait part de cette question métaphysique (ou bien seulement « physique ») que sa femme lui avait récemment  posé … Bien que notre président soit encore jeune, il n’avait pas réalisé que moi j’étais concerner par le sujet (même si je n’ai que 49 ans ½…). Et oui, c’est bientôt mon tour, de passer la dangereuse frontière du demi-siècle, au grand plaisir de certains, et sans doute au regret d’autres moins enthousiastes, a posteriori… Mais bon, c’est comme ça, je suis né en 1968 et la cinquantaine, pour moi, c’est très bientôt. Me voilà donc bientôt quinquagénaire, comme on dit…   Alors, oui, la question est bien de savoir si tout ça est bien raison­nable. Déjà, pour planter le décor, non seulement je suis un « jeune airsofteur ». J’ai en effet commencé à pratiquer l’airsoft seulement en 2015, pour partager une « activité » avec mon fils Joseph (tous juste 18 ans alors)… J’ai la chance d’avoir un fils « jeune adulte », c’est à son contact quotidien  que je parviens à faire abstraction des années qui passent, inéluctable­ment. Sauf  les dimanches d’airsoft , car il court trop vite le jeune lapin (et il vise juste) à mon grand regret. Que voulez-vous, c’est comme ça , c’est la vie…   Suis-je un « jeune vieux », ou un « vieux jeune » ? N’y voyez-vous point de différence ? Eh bien, cela n’est pas du tout pareil, en effet. Car en l’occurrence, « je suis un jeune, mais depuis plus longtemps que vous ! ». Car il ne faut pas se voiler la face, à 50 ans, on a quand même des kilomètres au compteur, nonobstant tout l’entrain et le dynamisme qui nous animent… Je suis d’ailleurs ravi du fait que même s’ils sont assez rares, d’autres airsofteurs d’un "certain âge" participent activement à nos parties. Courir, viser, tirer, se jeter à terre, esquiver les billes, tout ça contribue sans nul doute à garder la forme, du moins autant que faire se peut. Et puis, je ne suis pas le plus « âgé » de l’association ... Loin de moi, je l’espère, la caricature du « papy flingueur », car en général, si on ne regarde pas de trop près, on a du mal à dis­tinguer les airsofteurs d’un âge avancé, des plus jeunes, qui certes courent peut être un peu plus vite, et ont, il faut bien l’avouer, de meilleurs réflexes et une plus grande agilité, pour la plupart… Mais bon, malgré nos rhumatismes, notre souffle court et nos hanches en plastique qui couinent ; on a encore du répondant et de la monnaie (ou des billes) à rendre. Nous autres, les «airsofteurs d’âge mûr», on est des gars sérieux, mais on ne se prend pas au sérieux, et l’airsoft que nous pratiquons à la SWATA nous ressemble. Et prendre un « bain de jeunesses » un week-end sur deux (cela suffit, faut pas exagérer non plus..) nous permet d’oublier les années qui passent.   Il me semble important d’expliquer à nos « jeunes amis airsofteurs » (c’est à dire ceux qui n’ont pas encore atteint la quarantaine) ce qui fait que leurs aînés ont eu aussi « la classe ». Déjà, pour commencer, on n’éprouvent pas le besoin de courir bête­ment dans tous les sens. Une fois le scé­nario présenté, tout le monde se précipite dans tous les sens, eh bien nous, on  laisse tout le monde partir.  On sait prendre le temps de réfléchir, de jauge la situation (et ça économise nos moyens). On joue  plus avec notre  tête qu’avec nos jambes... Bien sou­vent, on va préférer laisser les jeunes se fatiguer tout seul et attendre le bon moment avant de passer à l’action. On n’a pas besoin de lâcher de lon­gues rafales pour atteindre notre cible, car nos billes trouvent naturellement leurs objec­tifs. Le tir instinctif au jugé n’a pas de secret pour nous et chaque coup porte, et ceux qui disent le contraire sont jaloux et de mauvaise foi ... Le contrecoup, c’est que l’on est tellement bon que beaucoup de p’tits jeunes veulent nous avoir à leur tableau de chasse ( salop.. de jeunes , cela respect plus rien), ce qui est très flatteur pour eux (s’ils y parviennent, ce qui reste tout de même assez rare), mais fort fâcheux pour nous…               Vos billes ne nous touchent que si on en a décidé ainsi (il faut bien vous laisser gagner de temps en temps, sans quoi vous vous lasserait du jeu). C’est sûr. Si on ne se prend pas quelques billes, quel intérêt ? Cette mansuétude pour vous, pauvres « jeunes airsofteurs, n’a d’égale que ces gestes magnanimes qui caractérisent les Grands de ce monde, dont nous sommes incontestablement les guides… N’en doutez point, on est là pour durer encore quelques années et il vous faudra de fait compter sur nous pour vous donner le change , pendant qu’on le peut encore…  Et personnellement , j’aime de plus en plus organiser les parties ; imaginer des scénarios qui permettront au gens présent de s’amuser tout en passant un bon moment dans la joie et le fair-play ; tout en se mettant des billes sur le coin de la gueules ( surtout celle des plus jeunes).                        L’airsoft, à l’instar du sexe, nous conserve-t-il une certaine jeunesse ?  Bien évidem­ment, la question est rhétorique, et n’attend pas votre réponse.  Mais regarder notre président, il pratique les deux « intensément » (« très intensément »), et il parait avoir toujours 30 ans ….